Syrie, comment Laurent Fabius pousse pour la guerre

Laurent Fabius, partouse un jour, partouse toujours

Equipée de puissantes armes de lavage de cerveau massif (pressetituées, merdias, (r)éducation nationale, vaccination, micro-ondes, nucléaire, épandages chimique et biologiques massifs depuis le ciel, fluoration de l’eau “potable”, nourriture empoisonné pleine de pesticides-OGM-et-autres-produits-toxiques) la loge satanique pousse pour nous ‘vendre’ une nouvelle guerre.

ordo ad chaos

Il est certain que ce n’est pas la simple marionette Fabius qui a dans son viseur la Syrie. Apres avoir realisé des plus-values en Iraq, Afghanistan, Lybie et au Mali (en volant l’or et créant des banques centrales privées) les ‘semites’, comme ils aiment a se faire appeler en essayant de berner les goyims (comprennez les non-vampires, les ‘humains’, les moutons, les esclaves). Du haut de la pieuvre gouvernementale mondiale (mondiale  ? mondiale ??)

-*-

Source : Doutes par DF1 le 29 mai 2013 http://secretdefiance.com/doutes/

Le 27 mai, l’envoyé spécial du Monde revient de Syrie avec une vidéo prouvant l’utilisation des armes chimiques par Bachar El Assad.

Fidéle à ma méfiance envers tout ce qui vient des médias, je visionne la vidéo d’un oeil neutre, débarrassée de tout le pathos qui entache cette guerre en Syrie et des vociférations « humanistes » du gouvernement.

Que vois-je qui pourrait prouver ce qui est affirmé au point que Monsieur Fabius continue à vouloir armer des troupes salafistes contre l’armée régulière de Syrie ?

RIEN

Objectivement, on voit 3 ou 4 « combattants » qui disent ‘tiens on reçoit une arme chimique, apporte nous des masques », donc 4 personnes avec des masques dans une maison en ruine qui tirent vers on ne sait qui, parfois on entend des tirs provenant d’on ne sait ou , peut-être de ces 3 ou 4 combattants. Rien ne prouve le contraire.

On entend le témoignage de quelqu’un qui se dit médecin. Mais l’est-il?

On ne voit aucune IT de civils, alors qu’il est affirmé que les civils sont touchés.

Rien, absolument rien ne prouve les affirmations du Monde.

Mais je poursuis mes investigations en visionnant cette video-ci ou « Patrick Fandio, l’envoyé spécial de TF1/LCI, est allé à la rencontre des habitants de la petite ville de Saraqeb. Ils affirment avoir été victimes de gaz utilisés par les soldats de Bachar al-Assad. »

Que voit-on ? Voit-on des civils ?

NON

On voit un « jeune combattant rebelle » victime de gaz et une femme mourante qui a été filmée au moment ou elle rendait son dernier souffle, le 29 avril d’aprés la vidéo, donc AVANT la présence de ces envoyés spéciaux.

Donc rien ne prouve, si ce n’est les dires des protagonistes, que cette personne est morte d’une attaque de gaz . Pourquoi n’y -t-il pas eu d’IT d’autres civils ? L’enquête n’a été menée que dans la cour de la maison ou se trouvait le  »jeune combattant rebelle ». Existe t-il des armes chimiques volatiles capables de se concentrer uniquement dans la cour d’une certaine habitation ou se trouvait un  »jeune combattant rebelle » ?

Il reste donc les échantillons ramenés par le Monde:

« Les échantillons ont été livrés aux deux journalistes du quotidien par des médecins syriens qui les avaient, eux-mêmes, prélevés sur des victimes d’intoxications par des gaz toxiques utilisés lors de combats. »

Donc source des échantillons INVERIFIABLE. On doit croire sur parole leurs origines.

Hier, on ne connaissait pas encore les résultats des analyses mais pourtant déjà Monsieur Fabius  « avait fait état à Bruxelles de «présomptions d’utilisation d’armes chimiques de plus en plus étayées» en Syrie. »

Je suis pratiquement sûre que ces échantillons seront positifs.

Pourtant, cela ne confirme en rien que Bachar El Assad a utilisé des armes chimiques, car les deux vidéos ne sont pas probantes et les sources sont invérifiables.

Les conclusions de la commission d’enquête indépendante de l’ONU: ce sont les rebelles qui ont utilisé du gaz sarin

Par ailleurs, Carla del Ponte, membre de la commission d’enquête indépendante de l’ONU chargée d’enquêter sur les violences en Syrie, a précisé que la commission avait recueilli des témoignages indiquant que les rebelles avaient utilisé des armes chimiques et notamment du gaz sarin, celui dont on parle dans les deux vidéos mentionnées.  « Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu’à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin », a-t-elle ajouté et de préciser que les investigations n’avaient pas permis de prouver que Bachar El Assad avait de son côté utilisé des armes chimiques.

Qui croire ?

La commission d’enquête indépendante de l’ONU ?  ou un journal et ses envoyés spéciaux dont la mission intervient au moment ou Monsieur Fabius fait état à Bruxelles de «présomptions d’utilisation d’armes chimiques de plus en plus étayées» en Syrie. » ?

Source : Doutes par DF1 le 29 mai 2013 http://secretdefiance.com/doutes/

Advertisements

2 Trackbacks to “Syrie, comment Laurent Fabius pousse pour la guerre”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: